Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
3 août 2017

Handicap : les priorités du quinquennat précisées

Le 25 juillet, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a été auditionnée par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale afin de préciser sa feuille de route, exposée le 7 juin en conseil des ministres.

Après avoir réaffirmé les trois chantiers prioritaires de son action – déploiement du 4e plan autisme, rentrée scolaire et revalorisation de l’AAH -, Sophie Cluzel a annoncé la réunion d’un comité interministériel du handicap (CIH) à la fin du mois de septembre. Celui-ci sera chargé d’alimenter et de mettre en œuvre les feuilles de route sur le handicap dévolues à chaque ministère, qui disposera d’un référent handicap. Cela doit démontrer ainsi la volonté du gouvernement de faire du handicap, qui dispose d’une enveloppe propre de 40 milliards d’euros, une politique prioritaire du quinquennat.

D’autres annonces ont été avancées, comme l’évaluation de la prestation de compensation du handicap (PCH), le développement des filières de soins pour les personnes handicapées ou bien encore une meilleure formation des professionnels. Ces mesures ont pour objectif d’améliorer la réponse médico-sociale, mais à budget constant.

De plus, un groupe de travail pour « élargir le champ de la prévention », notamment la prévention du sur-handicap, doit être prochainement lancé, en lien avec la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Enfin, le développement de l’accès à l’emploi et à la formation professionnelle des personnes handicapées a été de nouveau présenté comme une réflexion indispensable qui doit se mener sur « tous les champs » (secteurs public et privé).

Pour aller plus loin