Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
19 juin 2017

Nexem partenaire du prix Ocirp Handicap : rendez-vous le 29 juin à la Maison de la Radio

Chaque année, le prix Ocirp Handicap encourage, fait connaître et valorise des actions innovantes pour l’inclusion des personnes handicapées initiées par les acteurs de l’économie sociale et les organisations publiques et privées. Partenaire de l’événement, qui se déroulera le 29 juin prochain, Nexem est invitée à remettre le prix de la thématique « Accompagnement personnalisé » en tant que membre du jury. Par ailleurs, en ce 10e anniversaire du prix, l’Ocirp a souhaité mettre en lumière l’expérimentation « Assistance au projet de vie » (APV) que Nexem pilote avec son soutien et celui de Klésia.

Depuis 10 ans, l’Ocirp récompense 10 initiatives remarquables en faveur des personnes en situation de handicap. Plusieurs adhérents de Nexem ont déjà fait partie des lauréats.

Un événement devenu emblématique

Placé cette année sous la présidence d’honneur du professeur Axel Kahn, et en présence de Marie-Anne Montchamp, ancienne secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, présidente de l’agence Entreprises & Handicap, et de Patrick Gohet, adjoint du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité, la remise des prix 2017 aura lieu le 29 juin à la Maison de la Radio à Paris.

Membre du jury, Nexem remettra le prix de la catégorie « Accompagnement personnalisé », thématique qui vise à promouvoir les nouvelles formes d’accompagnement, l’accès aux soins, le soutien aux aidants et la prise en compte de l’avancée en âge des personnes handicapées.

Plus de 600 participants sont attendus, acteurs de la protection sociale, du secteur médico-social et de la santé, représentants politiques et institutionnels, mais aussi de la société civile. Une belle visibilité pour les lauréats, amplifiée par la notoriété croissante de l’action de l’Ocirp.

Un focus sur l’expérimentation « Assistance au projet de vie » portée par Nexem

Depuis plus d’un an, dans la continuité de l’action engagée par la Fegapei et en droite ligne de la loi de 2005 et des orientations du rapport Piveteau (2014), Nexem pilote l’expérimentation d’un dispositif innovant d’appui aux familles concernées par le handicap.

L’objectif de ce service de proximité est de les accompagner dans la formulation du projet de vie de l’enfant et dans leur parcours, en lien avec les acteurs du territoire spécialisés et de droit commun. Il est mis en œuvre par un professionnel à ce jour dénommé « assistant au projet de vie » (APV) qui les écoute, les informe, les aide à se projeter et à identifier les ressources du territoire pour leur permettre de choisir les modalités d’accompagnement qu’elles estimeront adaptées à leur enfant.

L’APV prend en compte la situation de la famille dans son ensemble. Positionné à ses côtés dans une approche personnalisée, il lui donne les moyens de décider et d’agir selon ses attentes. Il intervient en fonction de ses demandes, dans tous les domaines de la vie (accès aux droits, éducation, aides techniques, soins, culture, sport, loisirs…) et à tout moment du parcours, l’un des enjeux étant de faire face et d’anticiper les ruptures. Pour le territoire, l’action de l’APV agit comme un catalyseur. Il contribue à développer des liens, à créer des partenariats et à mettre en mouvement les acteurs dans une dynamique de parcours.

Cinq associations adhérentes[1] dans trois régions et sept départements sont engagées dans la démarche. Plus de 200 familles sont actuellement accompagnées. 61 % des bénéficiaires sont âgés de 6 à 18 ans, 24 % de 0 à 5 ans et 15 % ont 19 ans et plus. Toutes les situations de handicap sont concernées.

L’expérimentation est soutenue par l’Ocirp et les institutions de retraite complémentaire du groupe Klésia. Sur les territoires, les agences régionales de santé (ARS) de Nouvelle Aquitaine et de Provence-Alpes-Côte d’Azur, les caisses d’allocations familiales (CAF) des Ardennes et de Dordogne, la communauté d’agglomération bergeracoise (CAB) apportent également leur soutien financier. Les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont étroitement associées.

Des premiers résultats très prometteurs qui conduisent l’Ocirp à faire la lumière sur cette initiative à l’occasion des 10 ans du prix Ocirp Handicap. Un reportage sera projeté en avant-première et introduit par Guy Hagège, président de Nexem, en présence de Jacques Daniel, administrateur de Nexem référent du projet et de nos partenaires. Une brochure riche des témoignages des bénéficiaires, des professionnels qui s’impliquent au quotidien dans l’expérimentation et de leurs partenaires, sera aussi diffusée.

Le dispositif sera évalué et modélisé en 2018 à partir d’un recueil de données terrain et des résultats de l’observation scientifique conduite par l’université Clermont-Auvergne, mis en place dès le démarrage de l’expérimentation. A l’épreuve des faits, l’objectif de Nexem est de proposer un modèle aux associations qui souhaiteront développer ce service et d’appuyer son déploiement au niveau national.

Rendez-vous donc le 29 juin prochain pour découvrir cette innovation et les lauréats de la 10e édition du prix Ocirp Handicap.

Pour aller plus loin

Informations et inscription (gratuite).

Visionnez à partir du 30 juin les reportages vidéos dédiés aux lauréats.

 

[1] L’Adapei 83 – Les Papillons blancs de Bergerac (24) – Trisomie 21 Alpes-Maritimes (06) – Trisomie 21 Ardennes (08) – Trisomie 21 Aquitaine à Bordeaux (33), Agen (47) et Pau (64).