Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
14 septembre 2018

L’édito de rentrée de Guy Hagège : « Mieux faire entendre notre voix »

« Nexem est née de la volonté de créer une organisation professionnelle d’employeurs à même de relever les défis de la mutation du secteur sanitaire, social et médico-social à but non lucratif et de l’inscrire dans la société de demain. » Cette phrase inaugure notre projet politique. Plus qu’une intention, c’est une responsabilité qui nous lie et nous impose une obligation de résultats. Elle se confronte à l’actualité et nous met à l’épreuve de la réalité. La société de demain s’écrit aujourd’hui, et l’agenda gouvernemental traduit une vision politique qui réinterroge la place de l’individu dans le collectif, et donc l’avenir du vivre-ensemble.

Cette interrogation est portée dans les arènes médiatiques et politiques, avec une intensité grandissante. Chaque projet de loi, chaque fait divers, chaque expression d’un réseau social vient irriguer les débats, provoquant une accélération normative difficile à appréhender dans sa globalité. Cette temporalité, dictée par des impératifs politiques, gomme progressivement la rationalité de la réflexion au bénéfice de l’impatience de l’action. L’augmentation de la cadence déséquilibre le jeu des acteurs, qui se retrouvent alors en difficulté pour participer au jeu démocratique et à la construction des politiques publiques.

Le constat n’appelle cependant pas l’inaction. Il faut accepter le rythme imposé, en détourner le risque pour y trouver l’opportunité. L’opportunité de faire valoir idées et propositions, l’opportunité de faire bouger les choses, l’opportunité d’être un acteur du changement et de contribuer à ce monde de demain appelé de nos vœux dans notre projet.

Nous devons nous approprier cette accélération du temps. Nous avons créé cette belle organisation professionnelle justement pour relever ces défis, entrer dans l’action et investir les débats. La jeunesse de Nexem explique peut-être le peu de visibilité de son action, mais il s’agit maintenant de dépasser cette première étape pour mieux faire entendre notre voix.

L’année prochaine verra s’achever le temps consacré par nos statuts à la période transitoire. L’année 2019 devra ainsi marquer pour Nexem le passage à l’âge adulte et à la maturité. L’assemblée générale de juin dernier a été l’occasion de présenter l’activité de l’organisation professionnelle depuis sa naissance et les objectifs fixés pour l’année prochaine. Il s’agit maintenant de mettre en œuvre un plan d’action à même de permettre de remplir ces objectifs en les inscrivant dans le projet politique de Nexem et de vous présenter le bilan lors de la prochaine assemblée générale.

Nexem 2019 : une organisation identifiée et reconnue comme une des principales représentations du secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif

C’est un des buts affichés dans le projet Nexem : doter le secteur d’un acteur suffisamment représentatif pour porter la parole des associations gestionnaires et leur permettre de relever le défi de leur nécessaire mutation. Par conséquent, il s’agit, pour Nexem, d’être prêt, non seulement à investir l’agenda gouvernemental des mois à venir, mais aussi à construire son propre agenda. Cette dynamique va notamment passer, d’une part, par la mise en place de commissions sectorielles, à même de saisir les enjeux de chaque secteur d’activité. D’autre part, par l’organisation d’événements susceptibles de présenter l’actualité du secteur sanitaire, social et médico-social à but non lucratif, tant au niveau régional que national.

Nexem 2019 : un service à l’adhérent à la hauteur des attentes et besoins

L’accompagnement des adhérents est une des missions inhérentes à toute organisation représentative. Une offre de service existe depuis la naissance de Nexem. Produit avant tout de l’agrégation des offres des deux organisations fondatrices, elle ne répond qu’en partie à vos attentes. Il s’agit donc de partir de cet état des lieux pour améliorer les outils existants, en développer de nouveaux pour une meilleure accessibilité et disponibilité et mettre en place de nouveaux services.

Nexem 2019 : un secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif structuré

La structuration de notre environnement est une des priorités de Nexem depuis sa création. Les mois à venir vont permettre de concrétiser enfin notre ambition d’un nouvel écosystème pour les associations, avec, d’une part, l’ouverture des négociations pour un projet conventionnel susceptible de répondre à vos besoins, et d’autre part, la finalisation de l’organisation de la branche professionnelle.

Nexem 2019 : l’innovation au cœur de l’action sociale et médico-sociale

L’innovation sociale est une exigence pour le secteur et Nexem. Pour le secteur, car l’innovation sociale est un des éléments constitutifs et distinctifs du non lucratif. A l’heure d’une vaste remise en cause du statut et du rôle des acteurs sociaux et économiques, la singularité est forcément une des conditions de la survie et du développement. Pour Nexem, car une des missions d’une organisation professionnelle est de penser l’avenir des structures qu’elle représente pour pouvoir agir en leur nom et les accompagner.

Nexem 2019 : une organisation à même de relever tous les défis

Chacun de ces objectifs doit et va se traduire par des actions concrètes, observables et productives. C’est sur ces bases que nous allons réaliser le projet Nexem, et c’est sur ces bases que nous nous engageons pour 2019.

Guy Hagège, président de Nexem