Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
18 septembre 2018

Un nouveau titre porté par Nexem et la Fehap : le titre de moniteur d’atelier

Nexem et la Fehap sont les certificateurs du titre de moniteur d’atelier (TMA) porté par le secteur des activités sanitaires, sociales et médico-sociales privé à but non lucratif.

Conçu et mis en place par la CPNE-FP du secteur en 2014, le titre est actuellement accessible sur l’ensemble du territoire métropolitain et à La Réunion. Plus de 600 stagiaires ont préparé la certification à ce jour, avec un taux de réussite au 1er passage de plus de 95 %. Plus de 76 % des titulaires de la certification exercent actuellement des fonctions de moniteur d’atelier.

Le titre fait, par ailleurs, l’objet d’une demande d’enregistrement au RNCP en tant que titre à finalité professionnelle de niveau IV (niveau Baccalauréat).

Le métier et les activités visés par la certification

Le moniteur d’atelier exerce son métier principalement dans les Esat et dans les entreprises adaptées (EA).

Dans ces structures, le métier s’exerce auprès de personnes adultes en situation de handicap. Le moniteur est amené à travailler avec des personnes en situation de handicap physique, psychique, intellectuel, sensoriel et/ou d’exclusion sociale. La vulnérabilité des personnes accueillies dans ces structures nécessite d’exercer sa mission selon une démarche éthique en adoptant une attitude basée sur l’écoute et en développant une posture d’accompagnement.

La personne et le groupe accompagnés sont donc au cœur de l’activité du moniteur d’atelier. En effet, la mission du moniteur d’atelier est d’assurer la production de biens et de services comme support à l’accompagnement, au développement, à l’accès à l’autonomie, à l’épanouissement de la personne et/ou à l’insertion dans le monde ordinaire. A cet égard, il est amené à gérer la complexité générée par ses différentes missions, et ce d’autant plus que le public accueilli est diversifié et parfois imprévisible, et que l’environnement économique des structures est de plus en plus concurrentiel.

De manière synthétique, les activités du moniteur d’atelier s’articulent autour de trois grands axes :

  • l’accompagnement des travailleurs handicapés au sein d’une équipe pluriprofessionnelle ;
  • l’animation et l’organisation de la production de biens ou de services ;
  • la gestion et le développement des compétences individuelles.

Le moniteur d’atelier doit en permanence assurer ces trois composantes de son activité en les maintenant en équilibre, tout en tenant compte des aléas du quotidien

Les compétences attestées par la certification

Bloc de compétences 1 : Accompagner les personnes accueillies dans l’atelier, au sein d’une équipe pluriprofessionnelle

  • Participer à la préparation de la personne accueillie dans l’établissement ; l’accueillir, instaurer la relation, en lui donnant les repères nécessaires et en prenant compte sa situation particulière et les procédures de l’établissement.
  • Accueillir les personnes chaque jour, instaurer et maintenir une relation de confiance, être vigilant en repérant les signes révélateurs de leurs situations particulières et en adaptant l’accompagnement ainsi que le déroulement de la journée en conséquence.
  • Favoriser l’expression des personnes et identifier leurs besoins et recueillir leurs attentes en matière professionnelle et personnelle, avec une posture éthique et professionnelle.
  • Prévenir et gérer les situations de crise ou de conflit, par un comportement adapté et un recours approprié aux ressources et au règlement de l’établissement.
  • Favoriser l’avancement des projets personnalisés par l’écoute, la reformulation, la capacité de proposition, le dialogue avec la personne et l’équipe pluriprofessionnelle.
  • Accompagner la réalisation du projet par les personnes accueillies, l’analyser, la communiquer aux parties prenantes de façon écrite et/ou orale.
  • Proposer des mesures d’adaptation et participer à leur évaluation.
  • Construire et maintenir des relations de travail régulières et productives avec l’ensemble de l’équipe pluriprofessionnelle de l’établissement et des acteurs concernés (institutions, famille…), dans la limite de son champ d’intervention, et selon les règles déontologiques.

Bloc de compétences 2 : Animer, organiser et gérer la production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et/ou hors les murs

  • Appliquer et faire respecter les consignes de sécurité, d’hygiène dans l’atelier ou le service, dans l’établissement, à l’extérieur et/ou hors les murs, en respectant les règles propres à chaque activité et les règlements spécifiques aux lieux de travail, dans le cadre d’une démarche de prévention.
  • Instaurer une dynamique d’équipe qui permette d’impliquer chaque personne accueillie dans le travail et la qualité de celui-ci.
  • Le cas échéant, conduire une équipe à l’extérieur et « hors les murs ».
  • Organiser la production / le service en fonction des compétences, de la situation et des projets personnalisés des membres de l’équipe compte tenu des contraintes économiques (coût de revient défini, délais, qualité…) .
  • Adapter l’ergonomie du poste de travail – rythme, environnement., etc. – en fonction de la situation des individus et du collectif de travail.
  • Organiser et planifier la production ou le service en fonction de la commande du client, rendre disponibles les outils, les machines et consommables nécessaires, dans le respect des couts et délais.
  • Réguler et adapter l’organisation de la production en fonction des événements et aléas éventuels, alerter en cas de besoin.
  • Mettre en place et faire vivre une approche qualité.
  • Construire et maintenir des relations et échanges professionnels réguliers et productifs (écrits et oraux) avec les acteurs de la production internes et externes (client et fournisseur).

Bloc de compétences 3 : Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation

  • Évaluer les besoins de formation ou d’activité formatrice, à partir des savoir-faire des personnes et de leur projet personnalisé.
  • Définir et mettre en œuvre les parcours et séquences de formation interne correspondants aux objectifs définis, avec des méthodes adaptées.
  • Accompagner les démarches pour le développement et la reconnaissance des compétences des personnes accueillies, en lien avec l’équipe pluri professionnelle et les partenaires

L’accès à la certification

La certification est accessible par la formation et par la validation des acquis de l’expérience (VAE) Pour en savoir plus, reportez-vous au livret de recevabilité.

Toute demande d’entrée en formation / VAE visant l’obtention de la certification doit être adressée à l’un des organismes listés ci-dessous :

Région Nom de l’établissement Adresse
Auvergne-Rhône-Alpes ARFRIPS 10, impasse Pierre Baizet
69009 Lyon
Auvergne-Rhône-Alpes ITSRA 62, avenue Marx Dormoy
63000 Clermont-Ferrand
Bourgogne-Franche-Comté IRTESS Bourgogne 2, rue Professeur Marion 21000 Dijon
Bretagne ASKORIA 2, avenue du Bois Labbé 35000 Rennes
Centre – Val de Loire ERTS Olivet 2032, rue du Général de Gaulle 45160 Olivet
Grand Est AFPA Nancy 75, boulevard du Maréchal Foch 54520 Laxou
Grand Est AFPA Strasbourg Rue des corps de Garde 67100 Strasbourg
Hauts-de-France AFPA Hauts-de-France 35, rue de la Mitterie 59160 Lomme
Ile-de-France AFPA Paris 6-8 rue Georges et Mai Politzer 75012 Paris
La Réunion IRTS de La Réunion 1, rue Sully Brunet 97470 Saint-Benoît
Normandie IRTS Normandie 11, rue Guyon de Guercheville 14200 Hérouville-Saint-Clair
Nouvelle-Aquitaine ITS Pierre Bourdieu 8, cours Léon Bérard 64000 Pau
Nouvelle-Aquitaine IRTS Poitou-Charentes 1, rue Georges Guynemer 86005 Poitiers
Occitanie IRTS Languedoc-Roussillon 1011, rue du Pont de Lavérune 34070 Montpellier
Occitanie Institut Saint-Simon 3, avenue du Général de Croutte 31100 Toulouse
PACA / Corse IRTS PACAC 20, boulevard des Salyens 13008 Marseille
Pays de la Loire CEFRAS Allée Phytolia 49120 Chemillé-melay