Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
5 décembre 2018

Opco Santé : les organisations rencontrent les équipes ministérielles

Impulsée par la loi Avenir professionnel et les ordonnances Macron de début de mandat, la transformation des organismes paritaires collecteurs agréés (Opca) par des opérateurs de compétences (Opco) nécessitent un rapprochement des organisations et leur structuration en filière. Nexem aux côtés de l'UNA, le Synerpa, la Croix-Rouge française, Unicancer, la FHP et la FEHAP milite pour la création d'un Opco Santé comprenant l'aide à domicile.

A ce titre, les organisations ont rencontré le cabinet de Sophie Cluzel, secrétaire d’État en charge des personnes handicapées, et rencontreront la semaine prochaine les cabinets d’Édouard Philippe et d’Emmanuel Macron pour soutenir leur projet.

L’enjeu est de construire “une filière cohérente en termes de métiers, de compétences, de formation et de mobilité professionnelle”, comme l’explique Guillaume Quercy, président de l’UNA, mais également de répondre aux attentes gouvernementales en matière de “transformation de l’offre impulsée par le plan Ma Santé 2022, selon Dorothée Bedok, directrice des affaires sociales de Nexem.

Les différentes organisations se sont déjà réunies fin novembre pour structurer leur projet d’Opco et fixer ses objectifs, afin de déposer le dossier de création dans les délais, soit avant le 31 décembre 2018. La rédaction des statuts devrait également permettre d’ouvrir la possibilité à d’autres acteurs de santé de rejoindre l’Opco.