Partager cette page
logotype-nexem-cmjn-01-300x132
5 novembre 2018

Personnes en situation de handicap : les propositions du CIH

Le 25 octobre 2018, le Premier ministre Edouard Philippe a réunit l’ensemble du gouvernement pour un second Comité interministériel du handicap (CIH). L’objectif de ce conseil des ministres annuel dédié au handicap est de prendre en compte les spécificités du handicap dans la construction de l’ensemble des politiques publiques. Pour rappel c'est Céline Poulet, qui est secrétaire générale du CIH.

La première feuille de route du gouvernement, mise en place le 20 septembre 2017, est aujourd’hui renforcée par trois piliers :
  • la participation effective des personnes en situation de handicap à la co-construction des politiques publiques : tous mobilisés, tous concernés ;
  • la simplification de l’accès au droit comme chantier prioritaire afin de gagner en qualité de service ;
  • la conception universelle pour penser à l’élaboration des politiques publiques en amont et non a posteriori.

 

Ainsi, on peut retenir 10 mesures du CIH 2018 :

1. Attribution à vie des principaux droits aux personnes dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement : l’allocation adulte handicapé, la reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, la carte mobilité inclusion.
2. Droit de vote inaliénable des personnes majeures sous tutelle.
3. Droit de se marier, se pacser ou divorcer, sans recourir à l’autorisation judiciaire, pour les personnes majeures sous tutelle.
4. Garde d’enfants facilitée par un bonus inclusion handicap dans les crèches et la majoration du complément mode de garde pour les assistantes maternelles.
5. Attribution de l’allocation d’éducation de l’enfant en situation de handicap jusqu’aux 20 ans de l’enfant ou pour la durée des cycles scolaires.
6. Couverture santé améliorée par la refonte des dispositifs d’aide à la complémentaire santé (fusion de la CMU-C et l’aide au paiement d’une complémentaire santé).
7. Accès aux soins facilité par la révision de la liste des produits et prestations remboursables et la clarification des modalités de prise en charge des soins en ville et en établissements médico-sociaux.
8. Gratuité ou accès aux tarifs sociaux dans les transports publics pour les accompagnants des personnes handicapées.
9. Obligation d’installation d’un ascenseur dans les immeubles collectifs neufs dès le 3e étage.
10. Soutien renforcé aux nouvelles technologies au service de l’autonomie et de la communication des personnes.

 

Ce conseil des ministres a également été l’occasion d’annoncer le lancement de la conférence nationale du handicap (CNH) qui se déroulera de novembre 2018 à mai 2019. Elle permettra de valoriser les initiatives citoyennes autour du handicap sur l’ensemble du territoire.

Nexem se réjouit de ce volontarisme mais restera attentive quant au suivi et à l’application concrète de ces mesures, notamment en ce qui concerne les conséquences financières pour les personnes handicapées. 

 

Pour en savoir plus sur le CIH, cliquez ici.